G.723

Le codec G.723 est avant tout un codeur de voix. Son algorithme fait l’hypothèse que le signal traité correspond à une voix humaine occidentale. En particulier, il se révèle de qualité médiocre pour le codage de signaux non vocaux (musique par exemple).

Le G.723 est normalisé pour deux taux de compression, à savoir 5.3 kbit/s et 6.4 kbit/s. Ces deux débits correspondent à deux types de codage différents, il ne s’agit pas d’un simple ajustement. La version à 6.4 kbit/s est d’une qualité légèrement supérieure à la version 5.3 kbit/s: la note MOS du 6.4 kbit/s atteint 3.9, contre 3.65 pour le 5.3 kbit/s. Ces deux codecs ont une latence algorithmique de 30 ms.

Le G.723 est surtout utilisé pour la visio-conférence et la téléphonie sur IP (VoIP), que ce soit sur signalisation H.323, H.320 ou SIP. La compression audio G.723 est dépassée aujourd’hui, en termes de qualité acoustique et de taux de compression. Une des raisons de la pérennité du G.723 reste la contrainte de compatibilité et d’interopérabilité avec les équipements existants. Il est aussi très simple à mettre en œuvre au sein d’un IP-Phone où la puissance est limitée, et cela à bas coût.