Les codecs

Un codec est un algorithme qui permet de compresser/décompresser les flux numériques en flux analogiques et inversement.

Il peut se présenter sous la forme logicielle (programme à installer sur Asterisk ou déjà présent) ou matérielle (carte spécifique à installer dans le serveur).

L’objectif d’un codec est la transformation d’un signal analogue vers un signal numérique et vice-versa. Ici, le codec transforme donc le signal de la voix en données numériques facilement transportables sur un réseau. Après le transport, le même codec se charge de retransformer le signal numérique vers un signal analogique.

Il existe une différence majeure permettant de classer les codecs existants dans deux catégories : les codecs sans pertes (‘lossless’) et les codecs avec pertes (‘lossy’). Dans un codec « lossless », tout le signal est transformé en binaire et le décodage restitue des données parfaitement identiques à celles données en entrée. Ce type de codecs est utilisé quand la qualité de la restitution est importante.

Dans un codec « lossy », certaines parties du signal sont écartées et supprimées. Dans l’exemple de la voix, l’oreille humaine rencontre ses limites lorsqu’il s’agit d’écouter des fréquences trop basses ou trop hautes. Les codecs avec pertes (aussi appelés destructeurs) tirent parti de ce phénomène. Les sons dans les fréquences hautes ou basses sont tronqués pour diminuer la quantité d’information à transmettre.