Les protocoles réseaux

Qu’est-ce qu’un protocole ?

Un protocole est une méthode standard qui permet la communication entre des processus (s’exécutant éventuellement sur différentes machines), c’est-à-dire un ensemble de règles et de procédures à respecter pour émettre et recevoir des données sur un réseau. Il en existe plusieurs selon ce que l’on attend de la communication. Certains protocoles seront par exemple spécialisés dans l’échange de fichiers, d’autres pourront servir à gérer simplement l’état de la transmission, et des erreurs.

On classe généralement les protocoles en deux catégories selon le niveau de contrôle des données que l’on désire :

  • Les protocoles orientés connexion: Il s’agit des protocoles opérant un contrôle de transmission des données pendant une communication établie entre deux machines. dans un tel schéma, la machine réceptrice envoie des accusés de réception lors de la communication, ainsi la machine émettrice est garante de la validité des données qu’elle envoie. Le protocole TCP/IP en fait partie.
  • Les protocoles non orientés connexion: Il s’agit d’un mode de communication dans lequel la machine émettrice envoie des données sans prévenir la machine réceptrice, et la machine réceptrice reçoit les données sans envoyer d’avis de réception à la première.

Le système TCP/IP

TCP/IP ou «Transmission Control Protocol/Internet Protocol » («protocole de contrôle de transmissions» en Français) est un protocole de transport fiable, en mode connecté, c’est-à-dire qu’il permet l’établissement d’une session de communication entre deux parties qui veulent échanger des données.

TCP/IP représente d’une certaine façon l’ensemble des règles de communication sur internet et se base sur la notion d’adressage IP, c’est-à-dire le fait de fournir une adresse IP à chaque machine du réseau afin de pouvoir acheminer des paquets de données vers chaque ordinateur.

Etant donné que la suite de protocoles TCP/IP a été créée à l’origine dans un but militaire, elle est conçue pour répondre à un certain nombre de critères parmi lesquels :

  • Le fractionnement des messages en paquets, c’est-à-dire qu’elle permet de découper les gros paquets de données en plus petit pour que IP les accepte
  • L’utilisation d’un système d’adresses,     
  • L’acheminement des données sur le réseau,
  • Le contrôle des erreurs des transmissions de données.

Modèles des couches OSI

Une typologie des différents protocoles a été proposée pour distinguer leur nature. À l’usage, cette typologie, connue sous le nom de « modèle des couches OSI », s’avère d’application délicate car les protocoles interagissent souvent entre eux. Elle a toutefois le mérite de clarifier les différents niveaux d’application des protocoles de communication en sept couches différentes.

BOUYGUES-ipbx